Article paru le 18/01/2022 dans la Nouvelle République / Centre-Presse

Paul Demazeau est le nouveau président du Groupement des entrepreneurs du Chauvinois. Il détaille ses motivations et ses ambitions pour l’association.


Paul Demazeau, qui êtes-vous ?

« J’ai 27 ans. Je vis à Chauvigny où j’ai grandi et fait une partie de ma scolarité. Je suis, depuis 2019, à la tête d’une franchise Daniel Mocquet, installée au Blanc (36) mais qui rayonne sur le Chauvinois. J’ai quatre salariés. »

Pourquoi vous être porté candidat à la présidence du Gec (lire également ci-contre) ?

« J’étais déjà investi dans le Gec comme secrétaire adjoint et j’ai souhaité cette année me porter candidat à la présidence essentiellement pour trois raisons. D’abord parce que je peux libérer du temps pour cet engagement, ensuite parce que, Chauvinois de longue date, j’y ai du réseau, que j’entends ainsi mettre à profit et bien sûr développer. »

Réseaux sociaux, partenariats et affichage

Quels sont vos objectifs et ambitions pour l’association pour cette année à venir ?

« Maintenir bien entendu, les temps forts du Gec comme le rendez-vous mensuel du café des entrepreneurs ou encore le Défi Gec, les rencontres sportives inter-entreprises en juin, et l’opération de collecte solidaire des jouets de Noël. Tout ceci, si la situation sanitaire le permet évidemment. Nous proposerons aussi, cette année, […..]

.

.

.

Lire la suite sur le site web de la Nouvelle République

Article précédent
Nouvelle République : Chauvigny : le groupement des entrepreneurs veut « gagner en visibilité et en dynamisme »
Article suivant
Café solidaire novembre 2021